FAIL (the browser should render some flash content, not this).
Sélectionnez une période       19571958-19591960-19641965-19691970-19741975-19791980-19841985-1987

Biographie illustrée

1975-1979

Dans la deuxième moitié des années 70, Dalida surprend le monde en faisant de la musique disco, un genre où l'on ne l'attendait pas du tout. En 1976, elle reprend le classique 'J'Attendrai', ce qui sera le tout premier tube disco français. Et d'autres succès disco suivront, comme 'Besame Mucho',  'Génération 78' et 'Laissez-Moi Danser (Monday Tuesday)'.
 

Apart le disco, Dalida essaye également quelques autres styles de musique comme le reggae ('Il Faut Danser Reggae'. En 1977, elle enregistre une chanson en égyptien 'Salma Ya Salama'. Ce tube-là lui apportera le nom de 'chanteuse de la paix' puisque 'Salma Ya Salama' est diffusée sur toutes les ondes de la région le 19 novembre 1977, le jour de la visite historique du président Sadat en Israël.

Dalida fait également le détour aux Etats-Unis où elle fait des shows au Carnégie Hall à New York. En revenant vers la France, elle offre au Palais Des Sports à Paris un nouveau show 'La Fièvre Du Samedi Soir' avec l'aide de Lester Wilson, le choréographe de John Travolta.